, , , ,

Oignons laqués en sucré-salé, noisettes et raisins secs

jeudi, octobre 04, 2007





















En temps normal, les oignons obligent à sortir des mouchoirs en pagaille et parfois même des sparadraps parce qu'à force de pleurer comme une madeleine, les yeux n'y voient plus rien et le couteau dérape. Avec cette recette, rien de tout cela car ils vont mitonner entiers, avec plein d"ingrédients que j'affectionne particulièrement comme les noisettes et les raisins secs... A servir en accompagnement d'une viande blanche, une côte de veau, ou bien une belle cuisse de poulet rôti.

Oignons laqués en sucré-salé, noisettes et raisins secs
Pour 2 personnes

1 botte d'oignons nouveaux
1 poignée de noisettes entières
1 grosse cuillère à soupe de raisins secs
1 peu d'huile de pépins de raisin
3 cuillères à café de vinaigre de vin
1 petite cuillère à soupe de miel d'acacia
sel, poivre du moulin

Faire tremper les raisins secs dans un peu d'eau afin qu'ils reprennent un peu de volume. Laver et sécher les oignons. couper le bout et aussi la partie verte mais pas trop.
Dans une sauteuse, verser un peu d'huile et sur feu moyen, y faire revenir les oignons sur toutes les faces. Au bout de quelques minutes, ajouter les noisettes et les raisins secs égouttés. Saler et poivrer. Déposer le miel et tout de suite après le vinaigre. Mélanger sans faiblir, parce que là, ça commence à être vraiment sympa mais ce n'est pas encore prêt. Les oignons, les noisettes et les raisins prennent une jolie couleur et surtout ils ont cette jolie pellicule brillante comme une laque. Baisser le feu et servir lorsque les oignons sont devenus fondants.

Vous aimerez peut-être

14 propos déjà à lire et d'autres à écrire

  1. Comme ça a l'air bon...
    Bravo pour les photos, elles sont superbes !

    RépondreSupprimer
  2. alors ça, moi, j'adore :) tout ce qui est confit comme ça, je suis fan et j'assume :)
    merci Sophie !

    RépondreSupprimer
  3. Mes visiteurs québècois m'ont apporté du sirop d'érable, je vais essayer de te copier en remplaçant le miel par le sirop d'érable.
    Moi aussi je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  4. hm, voilà des petits oignons qui vont aller direct dans mes favoris (et je ne m'inquiète pas de savoir avec quoi les servir, j'ai une imagination débordantes dès qu'il s'agit de nourriture!)

    RépondreSupprimer
  5. ça me plaît!
    Surtout qu'on peut le mettre entier.....sinon, sniff....

    RépondreSupprimer
  6. Ca a l'air délicieux !
    Pour ne pas pleurer (ou moins en tout cas) j'ai une technique (tirée du livre "Pourquoi les pinguoins n'ont pas froid au pieds ?") : il faut respirer par la bouche, comme ça la réaction qui se fait dans les yeux, car elle se fait dans un milieu aqueux, se fera préférentiellement dans la bouche... et on pleure beaucoup moins !

    Cela dit cette méthode ne vaut plus rien avec ta recette ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Tout cela est caramélisé à point, .... et tout aussi juste avec un bon pain, un délice !

    RépondreSupprimer
  8. comme ça doit être gouteux !!!

    RépondreSupprimer
  9. Et bien cela n'a pas manqué, la dernière fois que je coupe des oignons, ce fut aussi mon doigt...on moi on sait pourquoi on pleure ;-) A nouveau une recette étonnante et surement mortelle (faut parler comme les jeun's ;-). Bon week-end! biz

    RépondreSupprimer
  10. Etonnant c'est vrai mais aussi original et savoureux que les photos nous le montre ! Bravo aussi pour l'hummous que j'adore !

    RépondreSupprimer
  11. Trés sympa ta recette...
    En plus ces oignons je n'en trouve pas en ce moment..
    j'échange un rayon de soleil contre un oignons... ;)

    RépondreSupprimer
  12. hume, ta recette, un régal, ces oignons confit! ça me donne très envie de me ré-inviter chez toi ;-))

    RépondreSupprimer
  13. J'aime beaucoup cette manière de cuisiner. Elle est sublime et hummmmm que dire de plus.Rien qu'à voir les photos, tu craques d'envie. Bon dimanche et à bientôt.

    RépondreSupprimer
  14. Et je continue ma promenade ... Il est midi, je vais aller manger ... mais pas chez toi, malheureusement. Dommage car une petite côte de veau avec ces oignons nouveaux, ça me dirait bien plus que l'aile de raie visqueuse et pas bonne qui semble prévue pour le repas à mon boulot !Dis, tu l'ouvres quand, ton resto, que j'ai un bon petit endroit où aller manger quand je viens à Paris ??? ;o)

    RépondreSupprimer

Merci !

Droits reserves

Creative Commons License

Ce blog est protégé par un contrat Creative Commons.
Copyright 2006-2016 - Tous droits réservés.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Un petit peu de moi

J'aime la cuisine : la faire, la partager, la déguster, la découvrir, la mettre en scène, la photographier. J'ai ouvert Dans la cuisine de Sophie en 2006 puis Les kids de Sophie en cuisine en 2011, un blog spécialement dédié aux enfants.

Dans la vie, je suis free-lance. Mes expertises : la stratégie digitale, le community management, les relations influenceur et la création culinaire.
N'hésitez pas à me contacter : smulhens(arobase)gmail(point)com.

















Archives