, , , ,

Pêches à la Patrick

dimanche, octobre 07, 2007






























Dans la blogosphère, il y a aussi un loup de mer qui ose mouiller la chemise pour faire connaître à des langoustines (c'est lui qui le dit) comme moi ce qu'est un vin rosé, un vrai, qui a du goût, qui ne se fait pas prier pour qu'on le boive, qui ne donne pas mal à la tête. Celui-là, il s'appelle Zoé et provenait de la boutique Lavinia.

Pire, il propose une recette de dessert avec du vin rosé. Oui, Patrick avec son regard frétillant de gourmandise sait aussi cuisiner des desserts et pas n'importe lequel. Il m'a livré sous le sceau du secret une délicieuse recette d'été que je voulais suivre à la lettre mais en petit moussaillon rebelle, j'ai aussi fait avec les moyens du bord.

Voici donc une recette transposée, en spéciale dédicace, pour mon capitaine. J'ai réduit tes quantités car en fait, je souhaitais que nous puissions profiter de Zoé dans le dessert et dans les verres (oui, je sais, capitaine, il fallait profiter de Zoé seulement dans les verres selon tes préconisations mais tu sais bien que les langoustines - blondes de surcroît - n'en font qu'à leur tête). Et puis, j'avais pas de framboises alors j'ai mis des arbouses à la place. Et les pêches de vigne ont été remplacées par des pêches jaunes (cette année, impossible de trouver des pêches de vigne dans mon quartier ou ailleurs). Malgré tout cela, c'était un pur délice. Léger, parfumé, odorant, sucré mais pas trop... Il ne manquait plus plus que le bord de mer pour être au paradis ! Merci pour ces belles découvertes !


Pêches à la Patrick

5 pêches jaunes
1 boîte d'arbouses
100 g de sucre
1 gousse de vanille
1 bâton de cannelle
1 peu de noix de muscade
10 feuilles de menthe
1/2 bouteille de vin rosé

Préparation.
Dans une casserole, verser le vin puis ajouter le sucre, la gousse de vanille fendue en deux, le bâton de cannelle et une courte râpée de noix de muscade. Faire cuire sur feu moyen pendant environ 15 minutes, le temps d'obtenir un sirop léger.
Pendant ce temps, éplucher les pêches et les couper en quartiers. Travailler au dessus d'une assiette pour récupérer le jus éventuel qui s'écoule.
Lorsque le sirop est prêt, y verser les quartiers de pêches et le jus. Laisser cuire à frémissement 10 minutes environ. Laisse tiédir. Ajouter les arbouses.
Placer au réfrigérateur au moins deux heures.

Le service.
Ciseler finement les feuilles de menthe et en parsemer les fruits. Verser dans des coupes ou des assiettes creuses. Le sirop est aussi bon que les fruits. Déguster un petit verre de vin rosé avec.

Vous aimerez peut-être

20 propos déjà à lire et d'autres à écrire

  1. Ta recette me tente énormément ... Tes photos sont superbes :)

    RépondreSupprimer
  2. Ah, quand Patrick n'ose pas dévoiler ses desserts sur son blog de peur de nuire à sa réputation... il les confie à une langoustine blonde... il aurait pu plus mal choisir!
    Bises.

    RépondreSupprimer
  3. quelle belle interpétation !!!!
    et quel dommage que nous n'ayions pu faire ce billet en triplette :( Comme tu dis, les pêches de vigne ont été rarissimes cete année, il fallait être proche du lieu de production pour en profiter
    Je garde cette recette sous le coude pour la saison prochaine, et mon Zoe à moi ira rafraichir quelques tapas sur conseil de notre marin d'eau douce préféré ;)

    RépondreSupprimer
  4. mais pourquoi j'habite pas Paris moi, hein, pourquoi ??? parce que j'arrive avec tout mon matos a mojitos et on échange ;-) biz

    RépondreSupprimer
  5. j'adore les arbouses et tes photos superbes !

    RépondreSupprimer
  6. Une belle source d'inspiration et une belle réussite

    RépondreSupprimer
  7. Raffiné, superbe et extraordinaire comme d'hab!!!!!! Même seulement avec de l'eau, tu feras des merveilles!!!

    RépondreSupprimer
  8. Merci Sophie, ta révélation m'évite de faire un outcoming.
    Mais la vérité est que j'aime bien cuisiner les fruits, comme la poire ou autres fruits de mer, et qu'il m'arrive parfois par inadvertance de commettre un dessert.
    Elle me va bien ta version avec les pêches jaunes et les arbouses, ce devait être excellent, moins tannique qu'avec les pêches de vigne : plus de douceur avec ces fruits aussi blonds qu'une certaine langoustine que j'apprécie beaucoup!
    PS : Tu devrais censurer le commentaire qui me traite de "marin d'eau douce", c'est intolérable ;-))

    RépondreSupprimer
  9. *Eryn : il faut faire vite car les pêches c’est la fin. Merci pour ton compliment.
    *Mamina : il est malin Patrick ;-)
    *Marion : merci ! Je crois que tu adorer le vin, cela n’a rien à voir avec les rosés «habituels ».
    *Claude-Olivier : mais pourquoi ? D’ailleurs je ne serais pas la seule à être ravie de savoir que tu habites à Paris.
    *Karine : merci beaucoup :)
    *Shinobi : c’est un fruit que j’utilise trop peu et comme toi je l’adore. Merci pour ton compliment.
    *Tarzile : tout ça grâce à Patrick, c’est fort !
    *Bolli : je rougis derrière mon écran. Merci !
    *Patrick : enfin des révélations… Tu aimes cuisiner les fruits ! C’est ta petite faiblesse, c’est ça ? ;-)

    RépondreSupprimer
  10. Que c'est bien ces recettes où l'on utilise qu'une partie de la bouteille, le reste à déguster en la faisant !

    RépondreSupprimer
  11. Magnifique recette avec beaucoup de délicatesse.
    Bisous, Doria

    RépondreSupprimer
  12. C'est bien la première fois que je croise un bec à sucre qui n'assume pas ! Il se planque dans la cuisine des autres pour concocter ses péchés mignons. Vrai, pour un marin, avouer qu'on aime les fruits de la terre, ça l'fait pas, hein ! ;o)

    RépondreSupprimer
  13. Très mignon le qualificatif langoustine!pourquoi pas associer du sucré avec du poisson hein Patrick?
    très belles photos

    RépondreSupprimer
  14. ALors cette fois-ci, c'est une vraie pêche ... de terre ! c'est qu'il faut le suivre, Patrick ! :o)) Une bien belle recette, en tout cas !
    Bisous
    Hélène

    RépondreSupprimer
  15. Pêches et Patrick...rien que la photo, on en mange du regard...je la garde au chaud des saveurs de ma cuisine pour la préparer à l'occasion. Merci pour cette idée. A bientôt

    RépondreSupprimer
  16. quelle perle à rajouter à ce collier de louanges , si ce n'est que que cela m'enchante également un dessert avec des fruits, des épices et ...un peu de vin délicat .

    RépondreSupprimer
  17. C'est tout a fait le genre de "petites" choses que j'affectionne!

    RépondreSupprimer
  18. M'enfin, un tel hommage à notre vieux bougon?? t'es pas folle ma Sophie?? :o)))

    RépondreSupprimer
  19. Quelle belle recette pour les dernières bonnes pêches ! et les photos !!

    RépondreSupprimer

Merci !

Droits reserves

Creative Commons License

Ce blog est protégé par un contrat Creative Commons.
Copyright 2006-2016 - Tous droits réservés.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Un petit peu de moi

J'aime la cuisine : la faire, la partager, la déguster, la découvrir, la mettre en scène, la photographier. J'ai ouvert Dans la cuisine de Sophie en 2006 puis Les kids de Sophie en cuisine en 2011, un blog spécialement dédié aux enfants.

Dans la vie, je suis free-lance. Mes expertises : la stratégie digitale, le community management, les relations influenceur et la création culinaire.
N'hésitez pas à me contacter : smulhens(arobase)gmail(point)com.

















Archives