, , , , ,

Bouillon de queue de boeuf au paprika fumé

lundi, décembre 15, 2008


Après le mélange des indiens Mapuche, la nouvelle porte qui s'ouvre est celle du paprika fumé. Dès que j'ai entrouvert le couvercle de ce pot d'épice, j'ai été transportée en Europe de l'est avec ses plats odorants, roboratifs, consistants et très comfort food... Par ailleurs, j'avais repéré - il y a presque deux ans - dans un numéro de Régal un bouillon de pot-au-feu à l'américaine. Il me faisait de l'oeil à chaque fois que je feuilletais ce numéro. Cette fois je n'ai pas laissé passer le coche et je suis allée affronter le froid pour chercher chez le boucher de la queue de boeuf. Pour le reste des ingrédients, j'avais ce qu'il fallait, il ne restait plus qu'à s'y mettre...
La cuisson de la queue de boeuf est longue, cette soupe qui fait office de plat se prépare donc l'après-midi pour le soir ou le matin pour le déjeuner. J'ai adoré sentir les effluves parfumées et fumées dans l'appartement pendant l'après-midi alors qu'il faisait tout moche dehors et surtout d'heure en heure je me réjouissais du festin que j'allais partager à l'heure du dîner. Une recette inratable, savoureuse... Je vous laisse avec la marche à suivre, vous comprendrez mon émoi.

Bouillon de queue de boeuf au paprika fumé
Pour 6 personnes

1 kg de queue de boeuf coupée en morceaux
3 cuillères à soupe de farine
4 cuillères soupe d'huile
2 oignons
4 petites carottes
1 branche de céleri
20 cl de coulis de tomates
200 g d'orge perlé
1 bouquet garni (laurier, thym, persil plat)
sel, poivre du moulin
1 cuillère à café de paprika fumé + un peu pour la finition

Préparation et cuisson.
Saler et poivrer les morceaux de queue de boeuf, les fariner puis les faire dorer dans l'huile sur toutes leurs faces. Les retirer et y mettre à la place les oignons émincés, les faire également dorer sur feu moyen (10 minutes environ). Ajouter le coulis de tomates, les morceaux de boeuf, le bouquet garni , le paprika fumé et poivrer. Couvrir avec deux litres d'eau et porter à ébullition. Saler, couvrir, baisser le feu et laisser frémir pendant deux heure trente.
Au bout de ce temps, ajouter les carottes, le céleri coupé en petits cubes et l'orge perlé. Faire cuire encore trente minutes à feu doux.

Finition et service.
Retirer la viande et le bouquet garni, dégraisser le bouillon en posant à la surface du papier absorbant*.Désosser les morceaux de queue de boeuf et couper la chair en petits morceaux ; les remettre dans le bouillon. Rectifier l'assaisonnement en poivre, sel et paprika si nécessaire. Verser bien chaud dans des bols avec quelques pluches de persil plat ciselées et servir avec quelques tranches de pain au levain grillées.
*Le mieux est de préparer le bouillon la veille, de l'entreposer au frais et de retirer le gras le lendemain. Il n'en sera que meilleur.

Vous aimerez peut-être

19 propos déjà à lire et d'autres à écrire

  1. Miam, il y a des jours où j'ai l'impression que tu cuisines tout spécialement pour moi...
    La queue de boeuf, c'est une vieille histoire entre nous, et le paprika fumé j'adore, le mien vient d'Espagne où on l'appelle pimenton de la Vera!

    RépondreSupprimer
  2. um je n'ai jamais mangé de queue de boeuf mais je suis assez curieuse surtout cuisiné ainsi ça doit être bon oui!

    RépondreSupprimer
  3. J'ai découvert le pimenton il y a peu grâce a Soso, c'est un régal et aujourd'hui, l'hôtesse qui me recevait avait fait une sorte de boeuf à la royale, avec de la queue justement... un régal.

    RépondreSupprimer
  4. bouh je suis dégoutée de ne pas avoir vu cette recette avant de cuisiner ma queue de boeuf, je l'ai tout simplement cuite et dégustée en nems mais j'aurai vraiment aimé cette soupe

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  6. Je ne suis pas sure que le commentaire ci dessus soit vraiment de saison mais bon.
    Merci Sophie pour cette recette parfumée et light qui réchauffera les températures !!

    RépondreSupprimer
  7. L'onctuosité de cette viande est une merveille. Et ces petits plats longuement mijotés et épicés, un vrai doudou gastronomique pour ces journées où le soleil ne parvient pas à percer les nuages.

    RépondreSupprimer
  8. J'adore la queue de boeuf... Ce bouillon devrait me plaire !

    RépondreSupprimer
  9. À peine le temps de commenter ton chili indien que tu publies une autre recette toute aussi délicieuse! Aurais-tu un peu plus de temps pour toi par hasard en ce moment?
    Bref ce que je voulais te dire en fait c'est que ta soupe serait drôlement bien accueillie ici vu le temps qu'il fait et les envie de soupe tous les soirs!

    RépondreSupprimer
  10. Mmmh une bonne soupe bien chaude au coin du feu... :)

    RépondreSupprimer
  11. je ne me suis jamais lancée dans la queue de boeuf, mais ça me tente bien... pourquoi ne pas essayer avec cette délicieuse soupe!

    RépondreSupprimer
  12. Encore une recette qui nous met completement en appetit.

    RépondreSupprimer
  13. J'adore cette recette et la queue de boeuf... je vais très vite te rejoindre avec une recette de queue sympa aussi !!

    RépondreSupprimer
  14. Je ne connais le pimenton que par oui dire, mais est ce vraiment la même chose ? Et ou te procures tu ce paprika fumé ?

    RépondreSupprimer
  15. En ce moment une bonne petite soupe, tombe vraiment bien !
    je profite de mon passage pour te souhaiter de bonnes et douces fêtes de fin d'année.
    Bises et à bientôt
    Paola

    RépondreSupprimer
  16. Tu as une facon de preparer les fetes que j'aime vraiment bien.

    RépondreSupprimer
  17. J'adore le paprika fumé. j'en use et j'en abuse ... La queue de boeuf, ça a un petit côté rétro que j'aime beaucoup aussi ... J'en fais parfois. On se régale à chaque fois !
    Gros bisous et de très bonnes fêtes ... Les prochaines seront toutes différentes ... et encore plus magiques! ;o)
    Hélène

    RépondreSupprimer
  18. Tu me donnes evie d'aller chercher du paprika fumé.

    RépondreSupprimer

Merci !

Droits reserves

Creative Commons License

Ce blog est protégé par un contrat Creative Commons.
Copyright 2006-2016 - Tous droits réservés.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Un petit peu de moi

J'aime la cuisine : la faire, la partager, la déguster, la découvrir, la mettre en scène, la photographier. J'ai ouvert Dans la cuisine de Sophie en 2006 puis Les kids de Sophie en cuisine en 2011, un blog spécialement dédié aux enfants.

Dans la vie, je suis free-lance. Mes expertises : la stratégie digitale, le community management, les relations influenceur et la création culinaire.
N'hésitez pas à me contacter : smulhens(arobase)gmail(point)com.

















Archives