, , , ,

Un amour de gâteau (dacquoise et chocolat)

lundi, février 15, 2010

Je dois avoir un côté kitsch, je fête la Saint-Valentin. Pas en version grand tralala, non. Juste ce qu'il faut pour donner à ce jour une teinte particulière.

Les détracteurs disent que c'est commercial mais avouez que des fleurs ou un cadeau ce jour là fait plaisir. Ils disent aussi que c'est tous les jours qu'il faut cultiver l'amour. C'est vrai, mais ce jour là est un clin d'oeil supplémentaire.

Et pour les clins d'oeil amoureux, je ne connais rien de mieux qu'un repas se concluant sur un beau dessert. J'ai donné la vedette à mon ingrédient favori le chocolat. Et pour couronner le tout, je lui ai donné une forme de coeur. J'assume. I love you !

Un amour de gâteau (dacquoise et chocolat)
Pour 4 à 6 personnes
Cercle "coeur" de 18 cm

Pour la dacquoise
Recette de Stéphan Lagorce - Les arômes du chocolat
130 g de noisettes en poudre
150 g de sucre glace
30 g de cacao amer en poudre
4 blancs d'oeuf
50 g de sucre en poudre

Pour la mousse au chocolat-caramel
Recette de Christophe Felder - Le chocolat de Christophe
200 g de chocolat noir
50 cl crème liquide
45 g de sucre en poudre
4 jaunes d'oeuf

Préparation et cuisson des deux coeurs de dacquoise.
Dans le bol d'un robot, verser la poudre de noisettes, le sucre glace et le cacao amer. Les travailler à grande vitesse pendant 1 minute. Fouetter les blancs en neige ferme et ajouter le sucre en poudre. Battre encore une minute. Ajouter le mélange noisette, sucre glace et cacao au mélange. Mélanger sans trop de ménagement. Les blancs doivent un peu retomber et la pâte former un ruban. Placer la pâte dans une poche à douille (sans douille).
Sur une plaque à pâtisserie garnie de papier sulfurisé, y poser le cercle en forme de coeur et garnir de la moitié de la pâte. Enfourner pendant 10 minutes dans un four préchauffé à 170°C. Sortir du four et déposer la pâte avec le papier sur une grille. Avec un couteau fin, décoller délicatement le cercle. Laisser complètement refroidir la pâte et décoller ensuite délicatement le papier sulfurisé. Répéter l'opération avec la moitié de pâte restante.

Préparation et cuisson de la mousse chocolat-caramel.
Hacher le chocolat finement. Dans une casserole, faire fondre le sucre sans eau (à sec) jusqu'à l'obtention d'un caramel brun. Verser 10 cl de crème liquide et remuer vivement.
Fouetter les 40 cl de crème liquide restant en chantilly. Commencer doucement puis aller de plus en vite. Cesser de fouetter quand la crème tient entre les branches du fouet et a doublé de volume. Ne pas oublier au préalable de placer la crème 30 minutes au congélateur pour favoriser la montée et ne pas prendre de crème allégée (il n'y a pas assez de gras et elle ne montera pas).
Fouetter les jaunes d'oeufs puis verser le caramel dessus et continuer de mélanger. Faire cuire jusqu'à ce que la crème nappe la cuillère pendant environ 2 minutes (pas trop fort afin de ne pas avoir des oeufs brouillés). Verser sur le chocolat haché et mélanger. Laisser presque refroidir puis incorporer la crème fouettée. Réserver au frais au moins 30 minutes.

Montage de l'amour de gâteau.
Poser un disque de dacquoise sur un plat. Placer la mousse chocolat-caramel dans une poche à douille et faire de gros "points" sur toute la surface de la dacquoise. Couvrir du second coeur de dacquoise. Parsemer d'un peu de sucre glace pour la décoration et servir de suite.

Vous aimerez peut-être

13 propos déjà à lire et d'autres à écrire

  1. Comment ils arrivent à faire pleuvoir sur notre plaisir, ces détracteurs!

    Avec un tel dessert, aussi chocolaté que sexy, on ne doute pas une seconde que ta Saint-Valentin a du être un grand succès! Bravo...

    RépondreSupprimer
  2. Bonne Saint-Valentin en retard Sophie! Et tu as raison, il n'y a pas de raisons de la boycotter cette fête, un petit cadeau et des mots d'amour ça fait toujours du bien! Moi aussi j'ai fais des coeurs à croquer;)
    Bon j'ai une recette de dacquoise à méditer moi...

    RépondreSupprimer
  3. moi je dis que pas un de tes détracteurs ne se damneraient pour qu'il ou elle lui offre un tel gâteau, même un 14 février! ;) j'aime beaucoup la mousse, intéressante par sa préparation et à tester, définitivement!

    RépondreSupprimer
  4. Moi je dis, il n'y a pas de jour pour des fleurs (j'en avais souvent jadis, maintenant guère plus que pour anniversaire, mon seul regret). Pas de jour non plus pour ce joli dessert chocolaté !

    RépondreSupprimer
  5. L'essentiel c'est que tu te fasses plaisir chere Sophie, assume donc sans complexe.

    RépondreSupprimer
  6. Quel beau gâteau rebondi et dodu de gourmandise !
    Amitiés
    Isa-Marie

    RépondreSupprimer
  7. Même sans Valentin, je le fais ce gâteau si prometteur!

    RépondreSupprimer
  8. C'est impossible, je file me coucher sans regarder. Jamais je vais m'endormir si je lis la recette. Je reviens demain.

    RépondreSupprimer
  9. Nous la St Valentin c'est pas tout les ans !!! On apprécie d'autant plus quand on le fait ...
    En tout cas cet amour de gâteau n'est pas pour me déplaire. Bises Bonne fin d'après midi.

    RépondreSupprimer
  10. Quand je te lis, j'ai presque honte de n'avoir absolument rien fait pour cette fête ! Enfin heureusement que toi tu as fait quelque chose ça permet de se régaler

    RépondreSupprimer
  11. C'est tous les jours que l'on devrait faire ce genre de merveille ;) Le 14 février, encore plus.

    RépondreSupprimer
  12. Pas de Valentin, mes des amis à déjeuner, alors illico presto un dessert tout trouvé même si je dois apporter des amélioration, notamment l'épaisseur de la dacquoise un peu trop fine à mon goût, mais les invités ont été charmés, alors merci Sophie.

    RépondreSupprimer
  13. bravo, ton gâteau était à la hauteur de ce jour particulier qui même si il n'apporte pas un kyrielle de cadeaux reste quand meme un jour particulier !!!

    bonne journée
    virginie

    RépondreSupprimer

Merci !

Droits reserves

Creative Commons License

Ce blog est protégé par un contrat Creative Commons.
Copyright 2006-2016 - Tous droits réservés.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Un petit peu de moi

J'aime la cuisine : la faire, la partager, la déguster, la découvrir, la mettre en scène, la photographier. J'ai ouvert Dans la cuisine de Sophie en 2006 puis Les kids de Sophie en cuisine en 2011, un blog spécialement dédié aux enfants.

Dans la vie, je suis free-lance. Mes expertises : la stratégie digitale, le community management, les relations influenceur et la création culinaire.
N'hésitez pas à me contacter : smulhens(arobase)gmail(point)com.

















Archives