, , , , , ,

Du café, de la crème et... Filet mignon au café, risotto crémeux au jambon fumé de la forêt-noire

dimanche, juin 13, 2010


Bretzel et café crème, c'est le blog de Flo. Chez elle, on peut trouver des recettes, les bonnes adresses de Munich, on peut aussi améliorer son allemand en lisant chaque billet puisque la conclusion est un mot allemand traduit en français. Et moi, j'aime ça.

Munich, je ne connais pas. Du moins, pas en vrai. Et j'aimerais bien que ça change. Quand Flo a lancé son jeu-concours en offrant deux nuits à Munich dans son beau studio meublé pour fêter les 3 ans de son blog, je me suis exclamée : wunderbar ! (= fabuleux !). Mais en lisant les règles du jeu, il y a eu comme un hic. Non, ce n'était pas l'ingrédient allemand à trouver - kirsch, pain noir, moutarde douce de Bavière, saucisses de Francfort....  il y avait le choix - c'était le café. Je n'aime pas le café (sauf noyé dans un tiramisu). Mais j'avais trop envie de tenter ma chance et en plus, ça me mettait au défi de créer une recette avec du café qui pourrait me plaire.

J'ai donc décidé d'utiliser du café pour en faire une marinade que j'ai ensuite récupérée pour en faire une sauce. Avec le risotto crémeux à souhait et sa délicate touchée fumée, le café a donné une légère amertume très agréable au plat. J'ai aimé. Vraiment. Et cette découverte va peut-être me faire aimer le café autrement ? Merci qui ? Merci, Flo !

Comme pour l'incontournable Kafee-Kuchen (café-gâteau) de l'après-midi, souvent absolument mortel pour les hanches mais néanmoins délicieux, j'ai utilisé de la schlagsahne ( = crème liquide). Pour le café, j'ai consulté les amateurs de café de mon entourage, j'ai pris une marque italienne. Concernant l'ingrédient typiquement allemand, j'ai choisi le jambon fumé de la forêt-noire. Probablement ma charcuterie favorite allemande, son goût fumé est intense. Sur du Vollkornbrot ou du Pumpernickel (= pain noir) avec une fine couche de beurre, il fait des merveilles. Essayez à l'occasion. Si vous aussi vous avez envie de passer deux nuits à Munich, c'est par ici qu'il faut aller : clic ! Tchüss !

Filet mignon au café, risotto crémeux au jambon fumé de la forêt-noire
Pour 4 personnes

Pour les filets mignons au café
2 filets mignons
2 tasses d'expresso (pas trop fort)
3 cuillères à soupe d'huile d'olive
1 morceau de sucre
quelques pluches de cerfeuil
sel, poivre du moulin

Pour le risotto crémeux au jambon fumé de la forêt-noire
200 g de riz à risotto
1 litre de bouillon de volaille
1 oignon
20 cl de vin blanc
2 tranches de jambon fumé de la forêt-noire
20 cl de crème fleurette
50 g de parmesan fraîchement râpé
un filet généreux d'huile d'olive
poivre du moulin

Préparation. 
Réaliser deux tasses de café et laisser refroidir. Mélanger le café avec l'huile d'olive, quelques pluches de cerfeuil, du sel et du poivre. Détailler les filets mignons en tranches et les disposer dans un plat. Arroser de la marinade, couvrir et laisser reposer pendant 1 heure.
Dans une casserole, porter à ébullition la crème fleurette. Hors du feu, ajouter le jambon, couvrir et laisser infuser 1 heure. Au bout de ce temps, réserver la crème et prélever une tranche de jambon. La détailler en fines lanières. Peler l'oignon et le détailler en petits cubes. Réserver.

Cuisson. 
Dans une sauteuse, faire chauffer l'huile et y faire revenir doucement l'oignon. Ajouter les fines lanières de jambon puis faire ajouter le riz. Mélanger. Lorsque le riz est nacré, verser en une seule fois le vin. Laisser évaporer puis ajouter une louche de bouillon, mélanger et lorsque le bouillon a été absorbé en ajouter une nouvelle louche. Procéder ainsi jusqu'à la cuisson du riz, environ 18 minutes. Ajouter la crème infusée au jambon puis le parmesan. Mélanger et vérifier l'assaisonnement. A priori, vous ne devriez pas avoir besoin de sel, le jambon l'est suffisamment. Réserver au chaud.
Egoutter les morceaux de filets mignons et les déposer dans une poêle chaude. Arroser de la marinade et faire cuire quelques minutes sur les deux faces. Sortir la viande de la poêle, monter le feu et ajouter le sucre dans la sauce. Laisser cuire 1 minute en remuant.


Finition et service. 
Répartir le risotto dans des assiettes creuses. Déposer 3 à 4 tranches de filet mignon par personne et finir par un peu de sauce au café. Parsemer de cerfeuil et servir de suite.

Vous aimerez peut-être

19 propos déjà à lire et d'autres à écrire

  1. tout arrive !
    avec un peu de temps j'arriverai peut être à vous faire aimer la glace au cappuccino ^

    RépondreSupprimer
  2. *Marion : ;-) ! Sauf que pour une personne, il a fallu faire une version sans café. C'est pas gagné... Bises !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai essayè d'envoyer una email à l'adresse du blog. Pour un salut de Rome où je vis. Beaucoup d'annés sont passés depuis que je passis en Provence mais envoyer un ciao ça me fait plaisir.
    J'espére que cette fois mon ciao arrivera.
    Bravo pour le blog, vraiment trés bien.
    Pardonne mon ortographe ma écrire enn français ne m'arrive pas trés souvent.

    Ciao !
    Fabio

    RépondreSupprimer
  4. Bravo pour cette déclinaison salée...et l'utilisation du café!

    RépondreSupprimer
  5. J'espere que cet essai parviendra a te faire aimer le cafe. Mais en attendant, tu viens de creer une tres jolie recette, gourmande et confortable a la fois.

    RépondreSupprimer
  6. En lisant le titre, je me suis bien doutée que tu avais très envie d'aller à Munich.

    RépondreSupprimer
  7. j'ai envie d'y plonger ma fourchette

    RépondreSupprimer
  8. pourquoi pas! alléchante la photo

    RépondreSupprimer
  9. géniale cette façon d'utiliser le café, ça m'a l'air délicieux

    RépondreSupprimer
  10. *Fabio : merci !
    *Flo bretzel : que ne ferais-je pas pour aller à Munich ? ;-) Merci à toi !
    *Gracianne : pur vraiment je n'y arrive pas. Merci tout plein !
    *Blog planchas forge adour : merci !
    *La cuisine des 3 soeurs : tu es très forte, comme d'habitude !
    *Balili : ça te plaît bien alors !
    *Laurenceel : les amateurs n'ont pas l'habitude d'une version salée je crois. Franchement, c'était bon.
    M. : merci beaucoup !

    RépondreSupprimer
  11. Etonnante cette recette, je n'aime pas le café en boisson ou dans la pâtisserie mais en cuisine je tenterais bien !

    RépondreSupprimer
  12. cette recette me surprend. je n'aime pas le café non plus, j'en aime que l'odeur, mais une recette pareille pourrait me faire craquer :- )

    RépondreSupprimer
  13. Jamais je n'aurais osé essayé le café en plat salé et toi, l'air de rien, avec ton habileté à créer des associations incroyables et ton panache, tu nous fais mariner du filet mignon dedans! Impressionnant comme toujours;)

    RépondreSupprimer
  14. félicitations et bon voyage à Munich

    RépondreSupprimer
  15. *Laetitia : j'ai aimé pourquoi pas toi ?
    *Archibalt : tu en aimes déjà l'odeur ce qui est un très bon point !
    *Marion : merci, tu es adorable !
    *Linou : merci c'est trop chou !

    RépondreSupprimer
  16. BRAVO !!!!! et bon séjour à Munich
    Quant à moi, toquée de cuisine aussi, je crois que cette recette attise ma curiosité : à essayer, donc!
    NIC

    RépondreSupprimer
  17. Joli! Vraiment!
    Et bravo pour le prix, c'est mérité ;-)
    Lola

    RépondreSupprimer

Merci !

Droits reserves

Creative Commons License

Ce blog est protégé par un contrat Creative Commons.
Copyright 2006-2016 - Tous droits réservés.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Un petit peu de moi

J'aime la cuisine : la faire, la partager, la déguster, la découvrir, la mettre en scène, la photographier. J'ai ouvert Dans la cuisine de Sophie en 2006 puis Les kids de Sophie en cuisine en 2011, un blog spécialement dédié aux enfants.

Dans la vie, je suis free-lance. Mes expertises : la stratégie digitale, le community management, les relations influenceur et la création culinaire.
N'hésitez pas à me contacter : smulhens(arobase)gmail(point)com.

















Archives