, , ,

Le poulet à la paille et les divins légumes du potager d'Alain

mardi, juin 01, 2010


Il y a des invitations qui ne se refusent pas : passer la journée avec Alain chez lui, dans son potager. Alain, c'est mon dieu culinaire, celui chez qui j'ai vécu le meilleur moment gastronomique de ma vie (il y a quelques années déjà). Je lui trouvais un talent incroyable, une sacrée dose de culot aussi à proposer des légumes dans ses menus. Et là, j'ai découvert qu'en plus il était super accessible et gentil. Le chef parfait ! (je sens bien que vous vous dîtes : elle serait pas un peu groupie celle-là ? Un peu, beaucoup, énormément fan ?  La réponse est oui, mais je ne fais rien contre cela, ça fait des années que ça dure. Je trouve son travail et sa démarche admirable).

Ce n'est pas Alain qui m'a contactée directement pour cette invitation, c'est LG, son partenaire. J'ai pu donc découvrir le nouveau réfrigérateur no frost qu'Alain trouve très adapté à la conservation des aliments et notamment des légumes. Cette gamme de frigos ne génère pas de givre (d'où le nom no frost) grâce à la technologie du froid ventilé, et ça c'est une bonne nouvelle pour la ménagère et la consommation d'électricité et donc le développement durable. En plus, j'ai trouvé leur look vraiment sympa, ce qui ne gâche rien.

Parmi tous les invités, il y avait également quelques personnes de la commune de Carrières-sur-Seine en charge des repas des enfants à la cantine. Avec LG et Alain, ils font le pari de faire découvrir et aimer les légumes aux enfants selon un dispotif qui ne manque pas de panache.

Du 4 juin au 15 septembre 2010,  à chaque achat d'un réfrigérateur de la gamme no frost, un livret de 10 recettes magiques d'Alain Passard est offert et équivaut à 1 m2 de légumes du potager d'Alain soit 1 kg de légumes qui seront offerts aux cantines de Carrières-sur-Seine. Cette commune mène plusieurs fois dans l'année des actions pour les enfants, à savoir construire leur goût pour des choses saines.  L'engagement de LG est de 7 tonnes de légumes 100% naturels soit l'équivalent de 35 000 repas. Un vrai beau pari !



Mais revenons aux légumes. Ceux du potager sont cultivés sans engrais de synthèse ni pesticides (sans pour autant avoir le label AB biologique). Ils sont cultivés avec amour, au gré des saisons par une équipe de 5 jardiniers. Le désherbage s'effectue à la main, les terres sont labourées avec des chevaux et les cultures sont alternées pour ne pas épuiser le sol. Nous étions dans celui de la Sarthe (il y a en deux autres, dans l'Eure et dans la Somme).

Pour y aller, nous avons pris le train et après un bus qui nous a amené au domaine. Nous avons été accueilli par une multitude de mets exquis préparés par les équipes du chef : jus de betterave, pomme et navet, petits pois aux fraises, légumes croquants aigre-doux mais aussi des couteaux et du homard au barbecue, de la poularde rôtie avec des pommes de terre... Et en dessert une salade de fraises à la badiane et au sirop d'hibiscus accompagnée de macarons à la carotte, aux asperges et parmesan. Le paradis !

Et en partant ? Comme si cela ne suffisait pas, nous avons été encore gâtés : un panier de légumes du jardin, de la moutarde onctueuse d'Orléans de Martin Pouret, le livre de recettes magiques, un coupe vent (probablement pour le jour où je reviendrais au potager si il ne faisait pas beau ?) et de la paille. Dans le train, j'ai demandé à Alain (oui, il a même pris le train avec nous) si je pouvais l'utiliser pour faire un poulet en cocotte lutée. Il m'a dit que ce serait plus aromatique avec du foin mais que ce se serait bon quand même. Ce qu'il faut retenir : faire cuire le poulet à four pas trop chaud et ensuite laisser se diffuser les arômes dans la cocotte sans ouvrir pendant au moins 30 minutes voire 1 heure.C'est là où tout se fait !

Poulet à la paille et ses petits légumes
Pour 4 personnes

1 poulet entier prêt à cuire (1,3 kg)
4 grosses poignées de paille
300 g de fèves
4 mini fenouils
1 petite botte de mini carottes
1 échalote nouvelle
5 mini oignons (ciboules)
4 gousses d'ail
1 branche de romarin
2 feuilles de laurier
2 cuillères à soupe d'huile d'olive
15 g de beurre
sel, poivre du moulin
fleur de sel
150 g de farine

Préparation et cuisson du poulet à la paille.
Dans un cocotte, faire chauffer deux cuillères à soupe d'huile d'olive et y faire dorer sur toutes les faces le poulet (préalablement sorti du réfrigérateur 1 heure avant, les chairs ne seront pas traumatisées par le contraste chaud froid) et les gousses d'ail. Le débarrasser avec les gousses d'ail puis le saler et le poivrer sur toutes les faces. Verser 20 cl d'eau dans la  cocotte, faire bouillir et décoller tous les sucs puis laisser légèrement réduire sur feu plus doux pendant quelques minutes. Réserver ce jus.
Déposer la moitié de la paille dans la cocotte, déposer le poulet et les gousses d'ail. Ajouter le romarin et les feuilles de laurier. Recouvrir avec le reste de paille.
Dans un saladier, mélanger la farine avec un peu d'eau froide afin de former une pâte souple mais pas trop. La façonner en un long boudin et entourer le bord de la cocotte. Couvrir et bien appuyer pour souder la pâte. Enfourner pour une heure dans un four préchauffé à 170°C / 180 °C pendant 1 heure. Au terme de la cuisson, laisser la cocotte lutée pendant 30 minutes.

Préparation et cuisson des légumes. 
Pendant ce temps, écosser les fèves et les faire blanchir afin d'enlever la peau. Préparer les fenouils, carottes et ciboules. Dans une sauteuse, faire suer tous les légumes dans le beurre, saler et poivrer puis verser le jus réalisé avec le poulet. Couvrir ou mieux faire un couvercle avec un papier sulfurisé et découper une petite cheminée, faire cuire à feu doux pendant 15 minutes. Les légumes seront fondants et luisants.

Finition et service. 
Ouvrir la cocotte et découper le poulet. Répartir les morceaux dans les assiettes et ajouter le légumes. Saupoudrer de quelques grains de fleur de sel, servir de suite.


En entrée, j'ai fait les asperges contenue dans le panier. Une cuisson à la vapeur après un épluchage rigoureux. Pour les accompagner, une vinaigrette réalisée à base de moutarde d'Orléans et de persil du potager. C'était bon. Merci encore pour cette belle journée, un vrai privilège, un bonheur. 

Vous voulez en voir plus ? Partez gambader chez Hélène, Nadia, Clémence, Elodie, Adèle, Philo, Griottes, Anna, Karen et Edouard.

Vous aimerez peut-être

17 propos déjà à lire et d'autres à écrire

  1. Hum !!!! Je sens d'ici l'odeur de la paille et des légumes ! Effectivement tu pouvais pas utiliser plus que tout ça, meme la paille ! ( Je suis déçu pour la cape de pluie mais bon hihi)
    Super post !

    RépondreSupprimer
  2. *Griottes : merci ! :) Bon, pour la cape de pluie, j'ai l'impression qu'elle est 10 fois trop grande mais l'essentiel c'était le reste (on va pas chipoter ;-)) ! Bises.

    RépondreSupprimer
  3. Aussitôt dit aussitôt fait :) Bravo Sophie, c'est tout simplement sublime !

    RépondreSupprimer
  4. 2 fois cette semaine que j'aperçois ce très joli panier. Maintenant, tu me mets l'eau à la bouche avec ton poulet.

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir Sophie,
    J'aime beaucoup ce post, on sent vraiment à quel point cette journée t'a enchantée et c'est agréable à partager à travers tes mots :)
    Quant au poulet il n'en est pas moins alléchant même à cette heure tardive et post prandiale.
    Bonne nuit !

    RépondreSupprimer
  6. J'ai hésité pour la paille. Tu as raison, c'est une journée qui ne se refuse. Entre jardinage et cuisine, j'ai appris beaucoup de choses. Contente de t'avoir revue et fait connaissance avec ton petit bonhomme trop mignon.

    RépondreSupprimer
  7. Qu'est-ce que ça donne envie!! Merci pour les recettes, les légumes sont tout simplement irrésistible sur ces photos. Merci de partager cette expérience :)

    RépondreSupprimer
  8. Belle journée effectivement. Je comprends au combien ton bonheur !
    Belle journée.

    RépondreSupprimer
  9. Ravie de t'avoir revue. C'était une journée très enrichissante autant au point de vue gustatif que d'apprentissage!

    RépondreSupprimer
  10. Raaahhhh!Comme je suis jalouse!
    Moi aussi je veux prendre le train!
    me rouler dans le foin et manger plein de légumes!
    Bref, j'aurai tellement voulu être à ta place (mais avec toi):°)
    Vraiment magique cette journée.

    RépondreSupprimer
  11. Je rêve aussi de découvrir la cuisine d'Alain;
    Quelle beauté ont ses légumes!


    ELIZ
    instantssaveurs.canalblog.com

    RépondreSupprimer
  12. *Paprikas : il n’y avait pas de temps à perdre ! ;-) J’étais si impatiente d’essayer… Merci !
    *La cuisine des 3 sœurs : ah, nous avons été gâtés !
    *Nawal : un très grand merci !
    *Hélène : c’est chouette de te revoir également, un plaisir partagé ! Comme toi, j’ai appris plein de choses (moi en plus qui suis parisienne, je pars de loin question jardin).
    *Manue : bienvenue dans ma cuisine, merci à toi !
    *Anne-Hélène : en plus il n’a pas plu une goutte, alors qu’à Paris il a fait un temps pas possible.
    *Karen : :) ! Ravie d’avoir fait ta connaissance.
    *Annika Panika : et je crois que l’on se revoit bientôt, non ? Je me réjouis !
    *Lilibox : peut-être que si je suis très sage j’aurais le droit d’y retourner et que je pourrais t’emmener ? Te connaissant, je sais que tu aurais adoré cette journée. Allez, on fait un vœu !
    *Eliz : ils sont beaux et cultivés avec tant d'amour. Je te souhaite de les manger un jour cuisinés par Alain bien sûr !

    RépondreSupprimer
  13. rassurez-vous il y aura d'autres occasions de rencontrer le chef ^^

    RépondreSupprimer
  14. Mon billet ne devrait pas tarder à arriver.
    En tous les cas tu as su parfaitement t'occuper des beaux légumes offerts

    RépondreSupprimer
  15. ...ça m'aurait grave plu, ça !... avoir de la paille dans les ch'veux et tout ça... c'est mon oiselle qui aurait piqué sa crise en rentrant ! ;)

    Bises, Bôôôté !

    RépondreSupprimer
  16. Ouais et la prochaine fois, j'veux en être, nan mais ! (Tit' >>> plumeux et rabat-joie)

    RépondreSupprimer

Merci !

Droits reserves

Creative Commons License

Ce blog est protégé par un contrat Creative Commons.
Copyright 2006-2016 - Tous droits réservés.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Un petit peu de moi

J'aime la cuisine : la faire, la partager, la déguster, la découvrir, la mettre en scène, la photographier. J'ai ouvert Dans la cuisine de Sophie en 2006 puis Les kids de Sophie en cuisine en 2011, un blog spécialement dédié aux enfants.

Dans la vie, je suis free-lance. Mes expertises : la stratégie digitale, le community management, les relations influenceur et la création culinaire.
N'hésitez pas à me contacter : smulhens(arobase)gmail(point)com.

















Archives