, , ,

Escapade à Espelette : des piments, de la sangria basque et une chocolaterie

dimanche, août 08, 2010


Chaque année, je fais escale dans le sud-ouest, vers le pays basque. Au menu, il y a toujours Bayonne, Biarritz, Hossegor et des endroits plus confidentiels et parfois quelques escapades vers d'autres lieux de cette région haute en couleurs. Cette fois, je suis allée à Espelette, LE lieu du piment. Chaque année, il s'y tient une fête dédiée à ce fameux piment, un produit AOC depuis près de 10 ans.


La prochaine fête du piment aura lieu à l'automne (les 23 et 24 octobre 2010, plus d'infos : clic !) , à cette occasion on peut visiter l'atelier du piment, voir le travail de cordage, la transformation du produit, les champs où ils sont cultivés... Et puis bien sûr goûter ses différentes transpositions (gelée, confiture, poudre...) tout en écoutant de façon joyeuse les bandas...


Mais à Espelette, il n'y a pas que des piments. J'y ai découvert que l'on y vendait de la sangria basque Bipero. Rouge, blanche, rosée, il y en a pour tous les goûts. La blanche est à servir avec des petites cubes de poires et de pommes. Le résultat ? Une boisson à la couleur dorée, douce et fraîche qui se laisse boire très agréablement. Peut-être une boisson de filles parce qu'un peu sucrée...


J'ai vu aussi une chocolaterie. C'est à Bayonne que le chocolat a fait son apparition au 17e siècle. Le chocolaterie Antton qui se fournit chez Callebaud pour leur matière première sont de très bonne qualité. Evidemment, vous vous en doutez, on peut y trouver du chocolat et notamment de la ganache au piment d'Espelette.
Puissant, poivré et gratouillant légèrement le palais, il plaira à ceux qui aiment le chocolat intense, sans sucre, à la limite du salé. J'ai été moins séduite par les autres ganaches plus classiques, en revanche la pâte à tartiner vaut le détour. Un délicieux goût de noisette qui appelle la baguette dans la seconde qui suit. L'atelier se visite gratuitement et se termine par une dégustation.

 
Vous trouverez également dans le village des classiques boutiques - pour certaines orientées touristes donc plus chères qu'ailleurs - vendant de la charcuterie, de confiture de cerises et des produits à base de piment d'Espelette. Pour les fans de toiles basques comme celles d'Artigua ou de Jean-Vier  vous serez servis. Je vous conseille aussi la boutique des tissages de Luz juste à l'entrée d'Espelette. Des tonalités colorées magnifiques. J'ai eu envie de craquer pour tout...

Antton chocolatier
105, place Merkatu Plaza
64250 - Espelette
http://www.chocolats-antton.com

Vous aimerez peut-être

5 propos déjà à lire et d'autres à écrire

  1. J'ai raté la sangria basque, je voulais en faire vace du txacoli mais il a été bu à une vitesse ! Même pas pu photographier la btl, faut dire, c'était avant notre escapade en Aubrac... Tu y étais quand ?

    RépondreSupprimer
  2. Ca me plaît bien ton escapade...

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour!!
    Ma maman a également visité Espelette au Printemps, et m'en a ramenée ces chocolats au piment! J'étais très curieuse quant à l'idée, mais pour etre honnête j'ai été un peu déçue, je n'ai pas pas vraiment retrouvé le piquant ni le goût du piment dans le chocolat...
    En revanche, j'ai sacrément senti le gout du beurre salé . Je suis bretonne, c'est peut-être pour ça!

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    merci pour ce bien sympathique article sur notre joli village, tout y est, en tout cas ce qu'on aime y voir...
    Si vous êtes passée chez Artiga vous aurez sans doute remarqué les toiles pop art à la sauce basque du collectif eL bOs dont je suis l'un des artistes...
    à re-découvrir et à suivre sur :
    www.el-bos.com

    RépondreSupprimer
  5. Bravo pour votre article et merci pour le lien sur iLACA

    RépondreSupprimer

Merci !

Droits reserves

Creative Commons License

Ce blog est protégé par un contrat Creative Commons.
Copyright 2006-2016 - Tous droits réservés.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Un petit peu de moi

J'aime la cuisine : la faire, la partager, la déguster, la découvrir, la mettre en scène, la photographier. J'ai ouvert Dans la cuisine de Sophie en 2006 puis Les kids de Sophie en cuisine en 2011, un blog spécialement dédié aux enfants.

Dans la vie, je suis free-lance. Mes expertises : la stratégie digitale, le community management, les relations influenceur et la création culinaire.
N'hésitez pas à me contacter : smulhens(arobase)gmail(point)com.

















Archives