, , ,

Sablé croustillant à l'italienne, ravioles au basilic poêlées : une recette inratable !

mardi, avril 19, 2011



Les ravioles, j'ai plutôt tendance à les considérer comme un petit plaisir de l'hiver raffiné et consistant à la fois (rapport à la crème ou au beurre que l'on rajoute en général pour les service). Aujourd'hui grâce à Saint Jean j'ai découvert une gamme de ravioles à poêler  qui peuvent laisser libre cours à d'autres recettes pour d'autres saisons. D'abord c'est quoi les ravioles ?

Les ravioles - d'un format plus petit qu'un timbre poste - ne sont pas italiennes mais d’origine dauphinoise. Elle sont reconnues comme un produit du terroir gastronomique de très haute qualité. Vendues en plaques, il faut les séparer délicatement avant de les faire cuire. L'astuce consisterait à les mettre un petit peu au congélateur pour les raffermir et ainsi les séparer plus facilement. Aujourd'hui avec la gamme des ravioles à poêler, c'est facile. Elles sont déjà toutes détachées les unes des autres. Il suffit juste de les verser dans une poêle anti-adhésive chaude sans ajout de matière grasse. 5 minutes de cuisson en remuant et c'est tout ! Pour en savoir plus, je vous invite à aller sur le site www.raviole.com. Mais encore...

J'achète rarement des produits "tout fait" mais pour certains d'entre eux, je n'ai ni le savoir-faire, ni le temps.  Outre le bon goût de ces ravioles, ce qui m'a séduite dans Saint Jean, est leur approche de développement durable. L'entreprise est certifiée ISO 14001, une norme environnementale, depuis 2007 qui établit chaque année des objectifs en matière de réduction des déchets, de tris sélectifs et de réductions des consommations énergétiques. Elle a aussi fait installer des panneaux photovoltaïques et achète 60% de son énergie renouvelable. 
J'ai pu tester les deux variétés à poêler proposées par la marque : "nature" et "basilic". Et mon défi est de réaliser une recette inratable pour un plat principal ou une entrée. Un jury de composé de 6 personnes de chez Saint Jean déterminera la recette gagnante parmi des critères d'originalité, de simplicité, d'esthétisme et d'appétence.

Pour ma recette, j'ai sélectionné les ravioles "basilic" et imaginé une entrée aux saveurs du sud avec des produits faciles à trouver dans le commerce et tout est réalisable à l'avance, même les sablés  (j'ai ajouté de la semoule fine dans la pâte pour leur donner beaucoup de croustillant) ! Ce qui génère une quiétude  absolue en cuisine. Et pour le montage ? Pffff... Trop facile, il suffit juste d'empiler les couches de poivrons et de ricotta, de surmonter de roquette et de faire poêler les ravioles. Quand je vous dis que c'est inratable...

Sablé croustillant à l'italienne, ravioles au basilic poêlées
Pour 4 personnes
Pour les sablés croustillants

80 g de farine
20 g de semoule fine
40 g de beurre mou
2 cuillères à soupe d'huile d'olive
1 pincée de sel
80 g de parmesan fraîchement râpé

Garniture
200 g de ricotta
2 poivrons rouges bien charnus
4 poignées de roquette
4 cuillères à soupe bien remplies de ravioles au basilic
sel, poivre du moulin
4 cuillères à soupe d'huile d'olive
2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique

Préparation et cuisson des sablés croustillants. 
Dans un saladier, mélanger le beurre avec la farine, la semoule et la pincée de sel. Ajouter l'huile d'olive et le parmesan râpé. Amalgamer. Eventuellement ajouter une larmichette d'eau si la pâte manque un peu de liant. Faire une boule et placer au frais pendant 20 minutes. Etaler la pâte sur une hauteur de 1 cm et détailler 4 cercles de 8 cm de diamètre. Enfourner pour 15 à 18 minutes dans un four préchauffé à 190°C. C'est prêt lorsque les sablés sont bien dorés. Laisser refroidir sur une grille.

Préparation de la garniture. 
Mettre les poivrons sous le grill du four, les retirer lorsque la peau cloque et devient noire puis les envelopper dans un papier aluminium. Laisser refroidir puis détacher la peau. Avec le même emporte-pièce que pour les sablés, détailler 4 cercles de 8 cm de diamètre dans la chair des poivrons. Réserver. Laver et sécher les feuilles de roquette. Mélanger l'huile d'olive et le vinaigre balsamique, saler et poivrer. Mélanger la ricotta avec une fourchette pour l'assouplir, saler et poivrer légèrement. Pendant ce temps, faire dorer les ravioles dans une poêle chaude.

Montage et service. 
Déposer un sablé croustillant sur chaque assiette. Surmonter d'une couche de ricotta puis d'un disque de poivron. Faire un petit buisson de roquette et parsemer de ravioles. Répartir la sauce et servir de suite.


Article sponsorisé
Partage propulse par ebuzzing

Vous aimerez peut-être

9 propos déjà à lire et d'autres à écrire

  1. Une magnifique recette! Merci beaucoup pour cette découverte et à très bientôt!

    RépondreSupprimer
  2. Une idée merveilleuse! Je salive.

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  3. La photo est très réussie, bravo Sophie !

    RépondreSupprimer
  4. Cette recette a l'air fantastique ! Des ravioles sautées mais c'est une super idée ! Ca me saute dans le ventre incroyable !

    RépondreSupprimer
  5. Super recette ! J'adore cette idée de ravioles sautées !! :) C'est une façon originale de cuisiner les ravioles, et accompagné d'une salade, c'est parfait !

    RépondreSupprimer
  6. *LadyMilonguera : merci !
    *Nathalie :de rien :-) ! A bientôt !
    *Rosa : :-) ! Bises !
    *Tiuscha : vraiment merci beaucoup !
    *Sirop grenadine : merci Saint-Jean pour l'idée des ravioles prêtes à être passées à la poêle !
    *L'étudiante : merci tout plein !

    RépondreSupprimer
  7. Moi aussi j’achète les raviolis, surtout lors de nos séjours en Italie :) Je me dis que peut-être un jour je les préparai moi-même, mais je change rapidement d’avis surtout après avoir fait un centaine de pierogi ;)

    Une très jolie recette!

    Bonnes Pâques !

    RépondreSupprimer

Merci !

Droits reserves

Creative Commons License

Ce blog est protégé par un contrat Creative Commons.
Copyright 2006-2016 - Tous droits réservés.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Un petit peu de moi

J'aime la cuisine : la faire, la partager, la déguster, la découvrir, la mettre en scène, la photographier. J'ai ouvert Dans la cuisine de Sophie en 2006 puis Les kids de Sophie en cuisine en 2011, un blog spécialement dédié aux enfants.

Dans la vie, je suis free-lance. Mes expertises : la stratégie digitale, le community management, les relations influenceur et la création culinaire.
N'hésitez pas à me contacter : smulhens(arobase)gmail(point)com.

















Archives