, , , , , , ,

Noël blanc, un dessert 25 décembre

lundi, novembre 21, 2011


Je dois avoir conservé un côté un peu enfant en moi.
J'aime noël et les belles histoires, celles qui réservent de bonnes surprises.  

Le mois dernier, j'ai reçu un message de la part du fondateur de la maison de thé Théodor. Il proposait de mettre en oeuvre une idée peut-être un folle mais que je trouvais assez incroyable et pour le moins généreuse. Guillaume Leleu - l'insolent parisien - ne m'avait jamais écrit auparavant et aucun community manager ou relation presse en charge de la marque ne m'avait approchée. L'idée : il avait acheté une double page de publicité et me proposait ainsi qu'à d'autres bloggeuses férues de thé d'insérer sur une des pages pour chacune d'entre nous une recette à base de thé sur la thématique de noël. Je trouvais ça flatteur et en même temps assez risqué me concernant. Mais peut-être était-il secrètement lecteur du blog et du coup sensible à ma cuisine ?


De mon côté, je connaissais sa maison de thé depuis quelques années. Parmi mes favoris il y a Saïgon, 29 août 1842 et je m'appelle Théodore. Il y a quelque chose de confidentiel dans Theodor et pourtant les thés sont disponibles un peu partout dans le monde. Les créations sont souvent très originales, tout en étant délicates. C'est essentiel pour le thé la délicatesse. Il y a un je ne sais quoi très séduisant dans l'univers de Theodor.

En deux jours, tout était bouclé. La recette créée et envoyée. Le PDF de la double page était à valider de toute urgence. Et après il suffisait d'attendre la publication. Et ce jour là est arrivé, c'était le 16 novembre. Le magazine ? Il s'agit de Team surgery, un nouveau trimestriel dédié à la santé, à la chirurgie esthétique et au bien-être. Il est disponible dans les salles d'attente des chirurgiens plastiques mais aussi dans 42000 salons de coiffure. Peut-être aurez-vous l'occasion de l'avoir en main ? Il est certainement plus probable que ce soit chez le coiffeur que chez le chirurgien ;-).

Vous y retrouverez donc 3 recettes :
Coquelet au thé vert "je ne sais quoi" par Alexandra, Mon blog de thé
Saumon fumé au thé "lapsang souchong" par Claire, Mademoiselle Thé
Fruits des îles et crème coco "je t'aime" par moi


La recette que je vous propose aujourd'hui n'est pas celle que vous retrouverez dans le magazine. Pour cet événement un peu spécial tourné sur noël et cette belle histoire, j'ai eu envie de créer une recette dédié à ce jour-là. Et chez Theodor, il y a un thé qui s'appelle 25 décembre, un thé de noël décliné en version verte, noire, roiboos et blanche. J'ai eu un vrai coup de coeur pour la version au thé blanc. Les arômes me semblent plus fins, plus subtils que sur les autres. Les notes dominantes sont la cannelle, le clou de girofle et l'orange amère. Surprise, il y a des fleurs de souci qui complètent le mélange.

Ce dessert "noël blanc" est un riz au lait de fête qui associe le thé blanc 25 décembre. Petit cadeau caché au centre : de la confiture d'oranges anciennes que vous pouvez remplacer par de la confiture d'oranges amères ou des zestes d'oranges confits. L'idée est de compléter les arômes du thé. J'ai repris bien évidemment la technique de Philippe Conticini pour la cuisson du riz, elle donne un résultat vraiment formidable. Le riz juste blanchi devient crémeux sans un goût farineux. Parfait.


Riz au lait "noël blanc"
Pour 6 personnes

800 g de lait demi-écrémé
80 g de riz rond
65 g de sucre semoule
35 g de crème liquide
4 cuillères à café de 25 décembre blanc Theodor
6 cuillères à café de confiture d'oranges

L'infusion de lait au thé.
Dans une casserole, porter à ébullition le lait et la crème liquide avec le sucre. Retirer du feu et verser le thé en pluie dedans. Laisser infuser pendant 6 minutes à découvert. Filtrer aussitôt.

Le blanchiment du riz.
Dans une autre casserole, verser le riz et couvrir d'eau à hauteur. Porter à ébullition tout en remuant. Retirer du feu, égoutter le riz dans une passoire et le refroidir immédiatement en le mettant sous le robinet d'eau froide. Le riz sera juste blanchi, il perd ainsi une partie de son amidon et son goût farineux.

La cuisson du riz.
Faire cuire le riz à feu doux dans le lait infusé pendant 50 minutes jusqu'à ce que le riz soit tendre sous la dent. Attention : la préparation doit rester un peu liquide car le riz va continuer à absorber le lait. Laisser refroidir avec un film afin d'éviter la formation d'une croute. Entreposer au réfrigérateur jusqu'à la dégustation.

Vous aimerez peut-être

13 propos déjà à lire et d'autres à écrire

  1. cela me rappelle un riz au lait à la marmelade d'oranges que j'aime deguster chez BE (kayser et ducasse).
    L'idée du thé blanc est superbe ! j'aime beaucoup.
    pourquoi une publication dans la Team Surgery ? très étonnant !

    RépondreSupprimer
  2. Cette recette à l'air terriblement bonne! De quoi se laisser tenter par une commande de n°25 blanc à l'occasion...

    RépondreSupprimer
  3. Cette recette est un poème à elle toute seule! Bravo Sophie pour ta délicatesse et ton inventivité.
    Une gourmandise lac-thé que je referai sans plus tarder!

    RépondreSupprimer
  4. *Lilibox : :-) ! Je ne savais pas que BE faisait ce type de riz au lait. Pour la moi, la confiture d'oranges, c'est vraiment une saveur de noël. Concernant le choix de la publication, il faudrait que je demande à Guillaume Leleu.
    *Serenity : tu me diras à l'occasion si tu goûtes à ce thé ?
    *Mademoiselle Thé : merci beaucoup. Et toi, tu as en plus tu arrives à trouver des jeux de mots bien pensés. Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  5. Quel honneur ! Je rêve d'un Noël blanc comme le tien...

    RépondreSupprimer
  6. je n'aime pas le riz au lait - mais toi, tu as une facon d'en parler tellement gourmande que ca me donnerait presque envie d'en faire :)

    RépondreSupprimer
  7. Cela fait plusieurs fois que je vois qu'il faut blanchir le riz, même pour un risotto dernièrement, cela me surprend. Le présent dissimulé sous le riz, c'est l'idée à retenir.

    RépondreSupprimer
  8. *Laurent : merci beaucoup.
    *Gracianne : je me souviens bien que le riz au lait n'est pas ta tasse de thé. Que le mien te donne presque envie d'en faire, c'est un compliment qui touche beaucoup.
    *La cuisine des 3 soeurs : pour le risotto je ne sais pas. Personnellement, il me semble que ce ne soit pas nécessaire mais pour le riz au lait, cela lui donne plus de finesse.

    RépondreSupprimer
  9. Quelle bonne idée ce riz au lait parfumé au thé, je retiens l'idée!!

    RépondreSupprimer
  10. Quelle jolie recette ... On est deux sur quatre à aimer cela à la maison ... ET ta recette pourrait faire changer d'avis les deux réfractaires .. Je te dirai ...
    Bisous
    Hélène

    RépondreSupprimer
  11. Un pur délice! Que de saveurs merveilleuses.

    Bises et bon WE,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  12. Cette version du riz au lait a l'air à tomber avec ces photos si poétiques. Merci pour cette recette :-)

    RépondreSupprimer
  13. Très joli et je suis certaine que c'est très bon !

    RépondreSupprimer

Merci !

Droits reserves

Creative Commons License

Ce blog est protégé par un contrat Creative Commons.
Copyright 2006-2016 - Tous droits réservés.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Un petit peu de moi

J'aime la cuisine : la faire, la partager, la déguster, la découvrir, la mettre en scène, la photographier. J'ai ouvert Dans la cuisine de Sophie en 2006 puis Les kids de Sophie en cuisine en 2011, un blog spécialement dédié aux enfants.

Dans la vie, je suis free-lance. Mes expertises : la stratégie digitale, le community management, les relations influenceur et la création culinaire.
N'hésitez pas à me contacter : smulhens(arobase)gmail(point)com.

















Archives