, ,

Alain Milliat

lundi, janvier 23, 2012


Je ne pourrais jamais oublier la première fois où j'ai bu un jus de fruits d'Alain Milliat. J'avais vu ses bouteilles colorées à la Grande épicerie du Bon marché, je crois. Il y avait des parfums que personne ne proposait - de la pêche de vigne, de la framboise, de la poire d'été par exemple - et des variétés plus classiques comme l'abricot ou la pomme. Et surtout à chaque fois cette sensation incroyable de boire un fruit.

Aujourd'hui Alain Milliat a ouvert sa boutique-restaurant dans le 7e arrondissement. J'y ai déjeuné en fort bonne compagnie, et comme le repas était vraiment délicieux, cela a rendu ce moment encore plus sympathique.


Bien installée sur une banquette couverte de petits coussins moelleux, j'ai vu arriver une délicate assiette blanche : noix de saint-jacques, betterave blanche, sauce à l'orange, mouron des oiseaux.


Ensuite est venue l'entrée. Une association incroyable de saumon cuit en basse température, un risotto de quinoa, écume de livèche et condiment au citron de menton. Ce dernier apporte la touche ultime au plat. C'est l'association que j'ai préférée. De la rondeur, du peps, de la légèreté, du fondant...


Le plat. Une assiette très graphique aux déclinaisons rouges : canette et betterave crapaudine, pistaches. Très plaisant.


Un premier dessert, une surprise. Il s'agit d'une crème catalane au pollen et aux fleurs de soucis avec un peu de quinoa soufflé. Une texture mousseuse, parfumée, étonnante. Pour le second dessert, j'étais déjà partie, mais il paraît que le crumble de pommes (une recette de la mère du chef), caramel au beurre salé, glace au fenouil était à tomber.


La carte change tous les jours. La cuisine de Jon Irwin (le chef aux manettes) est très inspirée, graphique, subtile. Elle s'accorde tout à la fait à la grande qualité des produits d'Alain Milliat et des valeurs qu'ils véhiculent : précision, goût, audace maîtrisée. Il est passé par les cuisines du Brown's à Londres, de Pierre Gagnaire ou Akrame Benallal, de sérieuses pointures. En allant au sous-sol, vous pourrez le voir à l'action : la cuisine donne sur la cave à jus.

Avant de partir, je pense que vous aurez du mal à résister à ramener quelques jus ou nectars, et vous aurez raison. Mes must : pêche de vigne sauvage, framboise mecker, pomme cox's. Ne passez pas à côté des confitures : pêche blanche, raisin muscat, orange blonde, griotte, figue violette. Mais peut-être vous laissez-vous plutôt séduire par un pot de compote pêche de vigne-griotte ou prune quetsche-rhubarbe. 


Alain Milliat 
Boutique-Restaurant
159, rue de Grenelle- 75007 Paris.
Tél. : 01 45 55 63 86
Ouvert du mardi au samedi de 10h à 22h
Entrée/Plat ou Plat/Dessert à midi : 22 euros.
Le soir: 29 euros. Entrée/Plat/Dessert: 28 euros le midi, 36 euros le soir.
Salon de thé et bar à jus l’après-midi.

Crédit photo : Lilibox

Vous aimerez peut-être

10 propos déjà à lire et d'autres à écrire

  1. Comme Food Box, te voilà séduite, ses photos sont suffisamment parlantes.

    RépondreSupprimer
  2. c'est le genre de cuisine que j'aime, et tes photos font bien envie ... dommage qu'il n'ouvre pas la même chose à Lyon !!! (oouuuiiiinn)

    RépondreSupprimer
  3. plaisir partagé Sophie et super fière de voir mes photos sous un autre habillage !

    RépondreSupprimer
  4. Quelle chance d'avoir autant de bonnes adresses près de chez soi.... nous sommes à la campagne certes avec pleins de bons côtés et un bien être incomparable ... Mais certaines fois ce genre de choses me manque un peu !!!
    merci pour le partage - à tester lors d'une visite sur Paris pourquoi pas !!!

    RépondreSupprimer
  5. *La cuisine des 3 soeurs : extrêmement séduite !
    *Argone : suite à nos échanges sur Twitter... Peut-être bientôt une boutique à Lyon ?
    *Lilibox : et moi ravie de tout. Bisous.
    Céline Cocottes et Campagne : je comprends bien. Oui, je pense que tu peux cocher cette adresse lors d'un prochain séjour à Paris.

    RépondreSupprimer
  6. Coucou Sophie ! Merci pour cette bonne adresse, ton billet me met l'eau à la bouche ! Juste une petite question, le cadre se prêterait-il à une soirée en amoureux les yeux dans les yeux ? Je découvrirais bien l'adresse avec mon chéri :-) Bisous

    RépondreSupprimer
  7. *Corélie : le lieu est décontracté mais suffisamment cosy pour y aller à deux en amoureux. Bisous.

    RépondreSupprimer
  8. Jolie table, belles cuissons ! Et photos ad hoc de Lili ;-)

    RépondreSupprimer

Merci !

Droits reserves

Creative Commons License

Ce blog est protégé par un contrat Creative Commons.
Copyright 2006-2016 - Tous droits réservés.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Un petit peu de moi

J'aime la cuisine : la faire, la partager, la déguster, la découvrir, la mettre en scène, la photographier. J'ai ouvert Dans la cuisine de Sophie en 2006 puis Les kids de Sophie en cuisine en 2011, un blog spécialement dédié aux enfants.

Dans la vie, je suis free-lance. Mes expertises : la stratégie digitale, le community management, les relations influenceur et la création culinaire.
N'hésitez pas à me contacter : smulhens(arobase)gmail(point)com.

















Archives