, ,

La Ruche qui dit oui !

samedi, septembre 15, 2012


Il y a quelques mois, grâce à Gracianne, je découvrais que je pouvais devenir une petite abeille de La Ruche qui dit oui ! J'ai tout de suite accroché à ce concept si simple : mettre en relation directe les consommateurs et les producteurs d'un même coin. Bien plus que ça, j'ai aussi aimé le fait que les produits soient bio ou d'agriculture raisonnée sans que l'on soit obligé de commander chaque semaine une certaine quantité de produits ou que l'on doive adhérer à un panier imposé. La Ruche qui dit oui, c'est la liberté en toute convivialité !




Pour devenir une abeille, il faut commencer par aller sur le site de La ruche qui dit oui ! C'est entièrement gratuit, il n'y a pas de frais d'adhésion, ni d'abonnement. Là, vous choisirez la ruche qui vous va bien et ça y est, vous êtes déjà une petite abeille.



Dans ma ruche (Paris 10e - Quai de Jemmapes), c'est Hélène la reine. Toutes les deux semaines (et à partir du 6 octobre, toutes les semaines), elle organise la prochaine vente qui propose un peu plus de 300 produits : fruits, légumes, lait, fromage, farines, pain, viande, poisson, conserves, miel.... J-8, toutes les abeilles reçoivent un mail informant que la prochaine vente est ouverte et que l'on peut donc aller sur le site de la ruche pour commander ses produits. Le paiement s'effectue en ligne, comme ça le jour J, pas besoin de s'encombrer de monnaie, chèque ou carte, il suffit juste de prendre ses cabas et son récapitulatif de commande, envoyé par mail la veille de la vente. J-3, fermeture des commandes de produits pour la vente du samedi.



Le jour J, on se présente tout simplement avec son récapitulatif à la main (pas obligatoire car tous les producteurs ont la liste de ce que vous avez commandé, mais je trouve que c'est plus pratique surtout quand on va a plusieurs stands) et son cabas. Le producteur vous remet votre marchandise dans des sacs (tout est déjà pesé, on gagne un temps fou) en papier. Et voilà !


Après, on peut papoter, prendre un café, échanger... ou rentrer directement parce que voir tous ces bons produits vous ont mis en furieux appétit. Une petite précision justement à propos des produits : pas de rab au moment de la remise des produits à la Ruche. Les producteurs emmènent exactement les commandes qu'ils ont reçues. Parfois aussi, il y a des producteurs qui vous font des surprises et qui vous offrent un produit... Vraiment sympa !


Jusqu'à maintenant, les produits ont toujours été savoureux et de belle qualité. Ils sont ramassés la veille, un vrai gage de fraîcheur. Parmi mes coups de coeur :
- La salade surprise de Nicolas Thirard à qui j'ai pu acheter deux fois de suite des fleurs de courgettes (rarissime à Paris) ;
- Les chipolatas de porc des viandes du Châteauneuf ;
- Le pain de 800 g de la Budinerie ;
- Les tomates de la famille Rochefort ;
- Les pommes de terre nouvelles de la Ferme du hérisson ;
- Les champignons de la Champignonnière la Marianne ;
- Le fromage de chèvre frais de Thierry Vernier.

La Ruche qui dit oui !
site : http://www.laruchequiditoui.fr/
page Facebook : https://www.facebook.com/laruchequiditoui
Fil Twitter : @laruchequiditoui

Vous aimerez peut-être

19 propos déjà à lire et d'autres à écrire

  1. enfin, je comprends comment cela fonctionne !Merci Sophie, je vais voir cela tout de suite :)

    RépondreSupprimer
  2. Je suis aussi maintenant une petite abeille de Lille...notre ruche est encore très jeune, mais je n'ai pas été déçue jusqu'à présent...le seul problème est que je ne me rends pas compte du volume que je commande devant mon ordinateur, et que je suis un peu encombrée quand je vais chercher mes commandes avec un Vlille, nos vélos en libre service au tout petit panier!....

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Sophie, visiblement nous habitons le même quartier... J'avais entendu parler de la ruche qui dit oui sans savoir qu'ils avaient un point de livraison si près de chez moi... Juste une petite question dont je ne trouve pas la réponse sur le site : peux-tu me dire à quelle heure commencent les livraisons le samedi (car c'est un jour où je bosse donc pour que je puisse être moi aussi une petite abeille il faudrait que je puisse récupérer mes achats assez tôt le matin...). Merci beaucoup et à très bientôt !

    Barbara
    lefrigomagique@gmail.com

    RépondreSupprimer
  4. bien que tu puisses choisir ce que tu veux, j'ai le souvenir de panier tellement garnis qu'il fallait congeler une partie...

    RépondreSupprimer
  5. *Lilibox: :-) ! Je reste à ta disposition. Mais tu verras le site est très bien fait.
    *Babeth De Lille : moi aussi la première fois, je me suis fait un peu "surprendre" par tout ce que j'avais commandé. Heureusement, j'avais prévu le coup et pris la poussette des enfants (sans les enfants) pour mettre mes cabas dedans et en dessous.
    *Barbara : je me permets donc un bonjour voisine ! A la ruche du quoi de Jemmapes (ma Ruche donc), tu peux chercher ta commande de 11h00 à 13h00. Compte tenu de ce que tu écris c'est probablement trop tard le matin mais je pense que tu pourras trouver une abeille à côté de chez toi qui pourra récupérer tes courses. Et sinon, n'hésites pas, on pourra certainement s'arranger.
    *Tiuscha : mais là, il ne s'agit pas de panier imposé. A la Ruche qui dit oui, si tu veux juste prendre une salade et 1 kg de pommes de terre, tu peux. C'est comme si tu faisais tes courses au marché.

    RépondreSupprimer
  6. Je suis la Catherine de l'article de Gracianne et je me souviens avoir donné plusieurs adresses de ruches sur Paris. Je suis contente que tu es poussé la porte de l'une d'entre elles.
    C'est le bouche à oreille qui fait une pub d'enfer à ce concept qui va grandissant.
    Longue vie à ce système.
    Catherine

    RépondreSupprimer
  7. *Catherine : tu es donc la Catherine du train que je "connais" à travers Gracianne :-))) ! Je suis attentivement les recettes que tu apportes dans le train, ça a l'air à chaque fois terriblement bon. D'ailleurs, j'avais testé ton brownie :-) Pour en revenir à la Ruche, ce concept est vraiment super tant sur la qualité et la fraîcheur des produits, la diversité tout en respectant la saison, la facilité d'achat en ligne et pour retrouver ensuite le jour J des personnes réellement très sympathiques. Merci à toi !

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour la découverte ! Les paniers imposés, j'ai un peu de mal... Je vais regarder s'il y a une ruche vers chez moi...

    RépondreSupprimer
  9. Coucou Sophie, je suis ravie que tu aies adopté ce système. Personnellement, j'en suis toujours très contente, les produits sont bons, frais, mûrs. Notre "reine" Catherine - qui n'est pas la même que la Catherine du train mais qui est tout aussi gourmande et qui a une belle énergie - se débrouille comme une cheffe pour nous trouver de nouveaux produits et nous faire rencontrer les producteurs. En ce moment évidemment, il y a pléthore de légumes et fruits frais, les premières pommes de Normandie absolument délicieuses, toujours le pâté de lapin que j'adore, une magnifique côte de bœuf dégustée avec nos potes anglais. Bref, que du bonheur.
    Les prix sont un peu élevés, mais c'est le prix de la qualité.
    Il faut juste faire attention à ne pas commander trop, les fruits et légumes bio se gardent nettement moins longtemps que les tomates sans goût élevées sous serre.

    Tes photos sont superbes.

    RépondreSupprimer
  10. Super explications et photos pour le fonctionnement de cette ruche, je suis plutôt tentée.
    Marre d'acheter des produits en plastique dans les supermarchés! Cette ruche met un peu de nature dans notre grande ville, c'est exactement ce que je recherche. Et puis ça semble plus chaleureux que le marché classique, n'est ce pas?
    Merci pour cet article!

    RépondreSupprimer
  11. *Laurent : avec plaisir ! Certaine que tu dois avoir une ruche près de chez toi.
    *Gracianne : merci à toi de m'avoir fait découvrir la ruche. Je trouve que les reines font un super boulot à tout niveau : découverte, sélection, logistique, animation du site, relation avec tous... de vrais chefs ! Ok avec toi que certains prix sont un peu plus élevés que la moyenne mais parfois c'est le contraire. Tu vois pour les tomates anciennes, elles sont en dessous du prix du primeur et en plus, je sais qu'elles ont touché la terre :-) ! C'est vrai aussi que l'on a tendance a vouloir commander pas mal mais jusqu'à maintenant, on a tout dévoré dans les temps ou presque. Merci pour ton compliment sur les photos.
    *Rosalie : :-) ! A la ruche, c'est un peu comme si tu allais dans un grand jardin, et j'aime cette ambiance. En terme de chaleur, j'ai des commerçants dans mon quartier qui sont tout aussi adorables que ceux de la ruche. Le gros point fort, c'est que tu es en direct avec le producteur : tu sais d'où viennent les produits, comment ils ont grandi... Et puis, ils sont à l'écoute.

    RépondreSupprimer
  12. Coucou petite Sophie ! je vais de ce pas aller voir si je peux moi aussi devenir une petite abeille, si cela existe dans le Val de Marne. Le concept me plait bien et tout le monde doit s'y retrouver : les producteurs qui vendent en direct et doivent mieux gagner leur vie, et le consommateur qui sait d'où viennent ses produits et les a à bonne maturité plutôt que sortant d'une chambre froide où ils ont été stockés après avoir été cueillis trop tôt :-) Merci pour ce billet... Bisous.

    RépondreSupprimer
  13. Aïe il faut toujours se relire:
    "que tu aie poussé la porte..."
    En ces jours de rentrée scolaire ça la fout mal!!
    Désolée.
    Pour me rattraper un petit cadeau: la courge spaghetti
    http://catherine-partage.blogspot.fr/2012/09/decouverte-de-la-courge-spaghetti.html

    RépondreSupprimer
  14. Merci Sophie !
    Je vais laisser mûrir un peu l'idée et peut être que je ferai appel à toi pour récupérer mes courses un de ces samedis ! ;-D

    A bientôt,
    b.

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour, Je viens de lire sur votre blog, que les légumes bio se gardaient moins longtemps que les légumes conventionnelles, pour moi c'est le contraire.
    Lorsque je voyage, je n'ai pas toujours le temps de tout manger (en fonction de ce qui se grève en plus dans mon emploi du temps) et lorsque je reviens je m'attends parfois à une catastrophe dans le frigo, et c'est au contraire la bonne surprise, où une salade tiens parfois presque deux semaines, et il en va de même pour tous les fruits et légumes.
    Je suis donc très étonnée, peut être question de région, ou de variété?
    Une question, à "la ruche qui dit oui" vous trouvez des produits bio semble-t-il, et là ça m'intéresse, car je ne mange rien d'autre. Pouvez-vous me le confirmer.
    Merci pour ces infos intéressantes
    Marinette

    RépondreSupprimer
  16. *Marinette : bonsoir, il ne me semble pas avoir écrit que les légumes bio se gardaient moins longtemps que les légumes "convetionnels". Compte tenu de la fraîcheur des produits de la Ruche, j'ai pu garder une salade pendant 2 semaines, comme vous :-) ! Effectivement à la Ruche tout est bio ou presque. Dans ce cas, c'est mentionné, en général ce sont des produits d'agriculture raisonnée. Je reste à votre disposition. Avec plaisir.

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour,

    Je voudrais vous faire découvrir une nouvelle façon poétique et originale d'acheter son huile d'olive, tout en s'assurant de sa qualité et en favorisant les circuits courts de consommation alimentaire... Avec olivomio, adoptez un olivier des Pouilles (sud de l'Italie) et recevez sa production d'huile d'olive bio sans intermédiaire...
    Pour en savoir plus : http://www.olivomio.fr

    Très cordialement,

    RépondreSupprimer
  18. Je suis une petite abeille ici en Touraine depuis un mois, et je confirme l'intérêt de ce genre de fonctionnement! On mange bio, bon, et local. Que demander de plus? Tarifs un peu plus élevés qu'en hyper, mais c bien normal, on n'achète pas la même chose non plus.

    RépondreSupprimer
  19. Bonsoir,

    Tarifs un peu plus élevé car les ruches se font une marge de 10% en local et 10% environ au national. Je pense donc que les producteurs répercutent cette marge sur leurs produits.
    Ce qui me semble la moindre des choses de leur part, les ruches restant des intermédiaires entre des consommateurs et des producteurs.

    Vincent

    RépondreSupprimer

Merci !

Droits reserves

Creative Commons License

Ce blog est protégé par un contrat Creative Commons.
Copyright 2006-2016 - Tous droits réservés.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Un petit peu de moi

J'aime la cuisine : la faire, la partager, la déguster, la découvrir, la mettre en scène, la photographier. J'ai ouvert Dans la cuisine de Sophie en 2006 puis Les kids de Sophie en cuisine en 2011, un blog spécialement dédié aux enfants.

Dans la vie, je suis free-lance. Mes expertises : la stratégie digitale, le community management, les relations influenceur et la création culinaire.
N'hésitez pas à me contacter : smulhens(arobase)gmail(point)com.

















Archives