,

{tea-time} Le Burgundy

jeudi, octobre 24, 2013


Je suis passée un nombre incalculable de fois devant l'hôtel Burgundy sans même imaginer ce qui pouvait se cacher derrière la porte d'entrée. Pas que la facade soit laide ou mal entretenue. Au contraire. Non, c'est la discrétion qui a fait cela. Car l'hôtel Burgundy est un lieu confidentiel ou le luxe est distillé de façon élégante. Contrairement à certains hôtels 5 étoiles (ne croyez pas que je passe ma vie dans ces lieux), le sentiment qui se dégage n'est pas de l'intimidation mais celui de'une quiétude, d'un apaisement total.

Un jour, j'ai poussé la porte (ou plutôt on me l'a ouverte) pour aller déguster les pâtisseries de Stéphane Tranchet qui a rejoint la brigade de Pierre Rigothier récemment en tant que chef pâtissier de l'hôtel. Son parcours ? Début de carrière chez Pierre Gagnaire il y a 10 ans, envol pour Tokyo toujours pour le même chef afin de lancer le restaurant éponyme et la pâtisserie. De retour en France, il intègre les équipes de Christophe Michalak au Plaza Athénée. Après 4 ans de collaboration, il passe sous-chef et devient alors responsable de la production.


Dans le jardin d'hiver de l'hôtel un tea time est servi tous les jours de 15h00 à 18h00 avec plusieurs formules : "l'heure du thé" tout sucré ; "le Burgundy english tea time" mêlant finger sandwichs et pâtisserie ; "le Burgundy english tea time au champagne" auquel on ajoute du champagne.

Le chef propose une sélection de desserts au chariot. Pour les inconditionnels des saveurs citronnées, arrêtez-vous à la tartelette citron. La pâte sablée croque sous la dent, la garniture est bien crémeuse et les éclats de meringue légers. Le cheesecake est excellent aussi mais mon grand coup de coeur - un comble pour moi qui n'aime pas le café - c'est justement le gâteau chocolat - café. Il s'agit d'un mi-cuit au chocolat garni d'une crème au chocolat lactée servi avec une gelée de café. Les arômes du café sont délicats et m'ont fait penser au somptueux Café doux de Philippe Conticini. Les chocolat enveloppe les saveurs avec suavité. Sincèrement, je n'avais pas envie que ce gâteau se termine. Trop bon !


Quand je suis passée, il y avait encore des framboises. J'ai dégusté une des plus belles créations du chef : framboises fraîches, calisson à l'orange, fromage blanc acidulé et sorbet basilic. C'est un dessert à l'assiette que l'on peut déguster au restaurant de l'hôtel, le Baudelaire. 

Pour les fêtes de fin d'année, j'ai entendu que Stéphane Tranchet avait crée une bûche blanche, enrobée d'une coque de chocolat constellée de petits sapins découpés. La coque est noire, vraiment noire. Elle est peinte à la main. A l'intérieur, il y aurait une compotée de griottes, de cerises entières amaretti et d'une chantilly au chocolat noir ; et le biscuit est composé d'amandes et de zestes d'orange. Elle sera en édition limitée au mois de décembre. Il ne reste plus qu'à attendre le père noël !

Le Burgundy
6-8, rue Duphot
75001 - Paris

Vous aimerez peut-être

0 propos déjà à lire et d'autres à écrire

Merci !

Droits reserves

Creative Commons License

Ce blog est protégé par un contrat Creative Commons.
Copyright 2006-2016 - Tous droits réservés.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Un petit peu de moi

J'aime la cuisine : la faire, la partager, la déguster, la découvrir, la mettre en scène, la photographier. J'ai ouvert Dans la cuisine de Sophie en 2006 puis Les kids de Sophie en cuisine en 2011, un blog spécialement dédié aux enfants.

Dans la vie, je suis free-lance. Mes expertises : la stratégie digitale, le community management, les relations influenceur et la création culinaire.
N'hésitez pas à me contacter : smulhens(arobase)gmail(point)com.

















Archives