, , ,

Agneau façon chorba

mercredi, février 12, 2014


Ici, la pluie ne cesse de tambouriner partout, et le ciel bleu fait sa ré-apparition en interim. Je ne connais rien de mieux qu'un plat mijoté qui réchauffe et ensoleille les yeux et les papilles. J'ai trouvé cette recette dans le dernier numéro de Elle à table (n° 92 - Janvier / Févier) dans un dossier consacré aux viandes "des bas quartiers".

Il est question notamment de macreuse de boeuf détournée en blanquette, de collier d'agneau en osso-buco, de sauté de veau en daube... Et parmi d'autres suggestions intéressantes et furieusement gourmandes, j'ai vu cette recette d'agneau cuisinée façon chorba : un plat d'hiver, complet, parfumé et fondant. Le secret de sa réussite réside dans sa cuisson lente : la viande devient du velours, se détache toute seule ; les arômes ont le temps de s'épanouir et vous de vous poser dans le canapé pour profiter du temps qui passe avec ceux que vous aimez. Surtout ne poivrez pas en début de cuisson mais tout à la fin ou encore mieux au moment du service, le poivre donnerait un goût amer au plat.

Prévoyez pour les gourmands du pain en quantité. Ils vont adorer saucer ce bouillon un peu épais et si goûteux. Et si vraiment ils ne le sont pas, gardez le surplus pour l'agrémenter dans un velouté haut en saveurs et coloré.

Agneau façon chorba
Pour 6 personnes

1,5 d'agneau (collier et côtes découvertes)
2 oignons
1 poireau
1 courgette
1 boîte de pois chiches (260 g)
1 bouquet de persil plat
1 petit pot de concentré de tomates
1 cuillère à café de cumin moulu
un peu d'huile d'olive
fleur de sel, poivre du moulin

Préparation et cuisson
Faire chauffer un peu l'huile dans une cocotte et y faire revenir les morceaux de viande sur toutes les faces jusqu'à ce qu'ils soient dorés. Jeter le gras si nécessaire.
Eplucher les oignons et les émincer finement ainsi que le poireau. Détailler en très fines tranches les courgettes et hacher la moitié du bouquet de persil plat. Ajouter dans la cocotte, les oignons et le poireau en les faisant revenir doucement puis les tranches de courgettes, le cumin, le persil haché et le concentré de tomates. Mouiller avec de l'eau jusqu'à recouvrir la viande. Saler légèrement. Couvrir et laisser mijoter à feu doux pendant 1h45. Rincer et égoutter les pois chiches. Les ajouter dans la cocotte et poursuivre la cuisson pendant 30 minutes.

Service
Ciseler le reste de persil plat et en parsemer le plat. Donner quelques tours de poivre du moulin et ajouter quelques pincées de fleur de sel. Servir de suite.

Vous aimerez peut-être

5 propos déjà à lire et d'autres à écrire

  1. Le plat est magnifique, coloré et certainement bien goûteux

    RépondreSupprimer
  2. Il me met l'eau à la bouche ton tajine, heureusement que chez moi à midi, c'est couscous ;)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai acheté le Elle et repéré cette recette . J'adore les plats mijotés . Nous sommes 5 et très souvent 2 services le soir donc bien pratique car facile à réchauffer ! Je vais la réaliser tout à l'heure sachant que ce soir je serai absente de 15h à 19h ! Je vais rajouter un navet qui s'ennuie dans mon frigo et accompagnerai de riz basmati pour faire un repas plus complet ! J'avais acheté de l'agneau hier et du poireau! Plusieurs recettes sont intéressantes dans Elle ce mois ci c'est pour cela que je l'ai acheté . Bonne journée

    RépondreSupprimer
  4. C'est un plat que ma belle mere fait regulierement, avec plein de legumes, comme dans le couscous, et plus de liquide. Elle rajoute des petites pates langue d'oiseau a la fin. Absolument delicieux et reconfortant.

    RépondreSupprimer
  5. Ca m'a l'air succulent, il faut que j'essaie à tout prix!

    RépondreSupprimer

Merci !

Droits reserves

Creative Commons License

Ce blog est protégé par un contrat Creative Commons.
Copyright 2006-2016 - Tous droits réservés.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Un petit peu de moi

J'aime la cuisine : la faire, la partager, la déguster, la découvrir, la mettre en scène, la photographier. J'ai ouvert Dans la cuisine de Sophie en 2006 puis Les kids de Sophie en cuisine en 2011, un blog spécialement dédié aux enfants.

Dans la vie, je suis free-lance. Mes expertises : la stratégie digitale, le community management, les relations influenceur et la création culinaire.
N'hésitez pas à me contacter : smulhens(arobase)gmail(point)com.

















Archives