{Etude} Comment percevons-nous les emballages du quotidien ?

dimanche, février 11, 2018



Je ne parle pas souvent d'environnement ou d'innovation mais cette année j'ai envie de vous parler de temps à autres de sujets autres que de recettes. Lorsque l'on fait la cuisine, on utilise à un moment donné des produits qui sont emballés et lorsque j'ai reçu cette étude dans ma boîte mail, j'ai trouvé que cela pourrait être des données intéressantes à partager avec vous.

Il paraît, selon une étude réalisée par Tetra Pak en 2017, que 62% des Français font plus attention au choix de l’emballage qu’il y a 5 ans. Je trouve que c’est une bonne nouvelle dans notre société où tout a tendance à être emballé, voire même sur-emballé.

Cette étude démontre aussi que les critères de choix des consommateurs ont évolué avec notamment une montée en puissance de la conscience écologique qui influe sur la façon de consommer :

  •  54% des consommateurs Français se déclarent soucieux de l’environnement 
  •  77 % des Français souhaitent que les aliments qu’ils achètent soient naturels et sans additifs

Nos modes de vie ont aussi changé et aujourd’hui nous souhaitons des produits pratiques et adaptés à la mobilité :

  •  76 % des Français considèrent que l’aspect fonctionnel et facile d’utiliser des produits est un critère important dans le choix de l’emballage. 
  •  73% des Français jugent qu’un emballage qui paraît peu pratique et difficile à utiliser est un frein à l’achat. 
Très concrètement, je me sens vraiment en affinité avec ces données. Lorsque j’achète des produits qui ne peuvent pas être vendus autrement qu’emballés (le lait, les yaourts, la crème liquide, le jus de pomme…), je suis attentive à que l’emballage soit réduit au minimum comme par les emballages en carton que je trouve particulièrement fiables et pratiques à ranger. Je les trouve également très convaincants pour les enfants lorsqu'ils doivent prendre leur goûter à l'extérieur : la matière est bien solide et même si la brique de jus de pomme est un peu "ballotée", le pack reste intact, sans fuite dans le cartable :).

Suite à cette étude, j'ai voulu en savoir un peu plus sur les ambitions de Tetra Pak en matière d'emballage dont le motto est "Good packaging for a good life". Voici ce que j'ai pu lire :

  • Réduction de l'impact environnemental : 98% des emballages Tetra Pak sont certifiés FSC garantissant une gestion responsable des forêts sur les plans économiques, environnementaux et sociaux. Ils sont également entièrement recyclables (excellente nouvelle).
  • Favoriser des habitudes alimentaires saines : le matériau multicouches qui compose les emballages permet de protéger les produits de l'air et de la lumière. Grâce à la technologie aseptique, des produits comme le lait et le jus peuvent être conservés pendant plusieurs mois à température ambiante, sans ajout de conservateurs. 
  • Offrir des solutions pratiques et innovantes : Tetra Pak propose aujourd'hui plus de 6000 combinaisons possibles d'emballages ainsi que de nombreux systèmes d'ouverture et de fermeture (bouchons à vis dont certains sont en PEHD écologique, languettes ou opercule détachable...). 

Et vous quel type d'emballage privilégiez-vous lors de vos achats ? 
Si vous souhaitez aller plus loin sur ce sujet, je vous invite à lire les réflexions du PDG de l'entreprise Denis Jönsson

Vous aimerez peut-être

4 propos déjà à lire et d'autres à écrire

  1. C'est plus un comportement, après achat que le choix de l'emballage, avant l'emballage c'est le produit avant tout qui m'intéresse. Après j'adapte l'emballage à mes besoins. Par exemple, je façonne les briques de crème liquide et les bouteilles souples de lait en chassant l'air pour une meilleure conservation, c'est le même principe que filmer au contact. Pour les légumes, je les remets dans des sachets papier avant de les mettre au frais. Les nouveaux sacs plastiques comme les anciens favorisent la dégradation, à mon sens. Sinon, nous sommes en train de chercher le meilleur moyen d'éliminer les capsules de café. Pour Nespresso, on les rapporte à un dépôt, pour les autres, comment faire ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton apport très intéressant. Je ne bois pas de café mais le sujet mérite d'être creusé pour les quelques capsules Tassimo que j'utilise pour mes invités qui en boivent.

      Supprimer
  2. Pour ma part je fais la plus part de mes achats en privilégiant le vrac.
    Là où cela devient compliqué c'est pour ce qui est du lait, jus de fruits, lait végétaux et crème liquide. Pour le lait j'ai la chance d'avoir un laitier qui passe 2 fois par semaine si besoin à la maison. Donc parfois je fais appel à lui et ses bouteilles en verre que je restitue la fois d'après.
    Mes enfants étant grands il n'y a plus de souci de goûters pour l'école et pour la lessive liquide, l'huile c'est en vrac à mon magasin bio favoris. Thés, café en vrac également.
    Le vin, nous l'achetons en commandes groupées avec la famille et des amis directement chez des petits producteurs et puis ensuite mis en bouteilles à "notre château-garage" directement par nos soins !
    Pour ce qui est des produits de toilette, c'est savons et shampoings solides je n'en pouvais plus des ces emballages plastiques et puis finalement nous préférons leur qualité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui pour les liquides c'est plus compliqué. Du coup le choix de l'emballage a vraiment son importance. Comme toi je privilégie le vrac et j'emmène aussi parfois mes propres contenants dans mes cabas notamment pour le thé ou je réutilise mes sachets doypack :). Pour le shampoing, je ne savais pas que tu pouvais en avoir en version solide, je vais regarder ça. Merci !

      Supprimer

Merci !

Droits reserves

Sauf mention contraire, l’ensemble des textes et photos présents sur ce site m’appartiennent. Merci de ne pas les copier, reproduire ou redistribuer sous quelques formes que ce soit, sans une autorisation écrite.

Copyright 2006-2018 - Tous droits réservés.

Un petit peu de moi

J'aime la cuisine : la faire, la partager, la déguster, la découvrir, la mettre en scène, la photographier. J'ai ouvert mon blog Dans la cuisine de Sophie en 2006 et en 2011 Les kids de Sophie en cuisine, un blog spécialement dédié aux enfants.

Dans la vie, je suis free-lance. Mes expertises : la création culinaire (conception de recettes, stylisme et photo), le conseil en stratégie digitale et les relations influenceurs. N'hésitez pas à me contacter : smulhens(arobase)gmail(point)com.








Archives